Nom commun : Pélobate brun
Nom scientifique : Pelobates fuscus (Laurenti, 1768)
Ordre taxinomique : Anoures
Famille : Pelobatidae
Nom Allemand Knoblauchkröte
Nom Anglais Common spadefood

Description

Le Pélobate brun (Pelobates fuscus) est présent dans la plaine alluviale. C’est une espèce fouisseuse qui fréquente des habitats terrestres sablonneux ou lœssiques en forêt alluviale et dans des zones ouvertes de prairies. Il se reproduit dans de grandes zones humides profondes riches en plantes aquatiques : dépressions forestières, mares temporaires, roselières, qui subissent d’importantes fluctuations des niveaux d’eau par l’influence du Rhin. Les adultes mesurent environ 40 à 65 mm. La coloration du corps est brun foncé parcouru de marbrures brun-roux à jaunâtres. De petites pustules rougeâtres sont souvent visibles sur les flancs et le dos.

Périodes favorables à l'observation

pelobate

Photos

Sons

Le printemps, principalement les mois d’avril et de mai, est consacré à la recherche d’individus adultes présent dans les zones de reproduction ou les habitats terrestres situées à proximité. Aussi, les prospections seront à réaliser de nuit. Les individus peuvent être repérés visuellement à l’aide d’une lampe torche puissante mais également au chant. Dans ce cas, l’utilisation d’un hydrophone s’avère souvent utile. À noter que le Pélobate brun chante également la journée, la recherche de l’espèce de jour avec, là aussi, du matériel d'écoute peut donc être envisagée. La présence éventuelle de pontes est également un indice à rechercher. Les mois d’été et d’automne peuvent être consacrés à la recherche d’individus métamorphosés ou de juvéniles. Dans ce cas, les chemins seront prospectés à pied à l’aide d’une lampe puissante. Pour des conditions optimales de prospections privilégier les nuits humides (voir pluvieuse) aux températures douces (au-dessus de 10°C) et sans vent.
   

Prospections diurnes

Prospections nocturnes

À vue

Lampe torche puissante

Au chant

Appareil photo (obligatoire)

Rappel : Toutes vos données naturalistes doivent être rentrées sur le site de Faune Alsace ! 
  • Secteurs de Leutenheim et Brumath
  • Aucune observation n’ayant été reportée depuis 2007 dans le Haut-Rhin, ce département reste prioritaire dans les recherches
   
Pour participer à l’enquête, contactez Sarah BAOUCH, volontaire en service civique pour l’association BUFO.

"N’oubliez pas que les données d’absence sont également intéressantes alors n’hésitez pas à me contacter pour me tenir informée des prospections que vous menez. Je suis également là pour vous diriger vers les zones à prospecter en priorité (pas ou très peu visitées) et pour répondre à toutes vos questions concernant la mission !"